forum d'aquariophilie Index du Forum forum d'aquariophilie
forum d'aquariophilie d'eau douce du monde entier!! Vous avez un problème dans votre aquarium?parlez on vous aideras à le résoudre!!
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le genre hypancistrus

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum d'aquariophilie Index du Forum -> l'aquariophilie d'eau douce -> fiches des poissons
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hypancistrus
fondateur
fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2010
Messages: 297
Localisation: Gers
Masculin
Point(s): 2 043
Moyenne de points: 6,88
Vos aquariums: Un 300L communautaire et un 54L tanga!

MessagePosté le: Dim 28 Nov - 16:13 (2010)    Sujet du message: Le genre hypancistrus Répondre en citant

Bonjour,


Le genre hypancistrus!


SYSTEMATIQUE:
La genre hypancistrus compte un grand nombre d'espèces pour la plupart non décrites.
Ainsi, parmi les espèces non décrites nous retrouvons le plus connu de tous,
Hypancistrus zébra L46 et d'autres moins connus(mais aussi digne d'intérêt!), tel que hypancistrus inspector L102 ou hypancistrus furunculus L199.
Parmi les espèces non décrites, nous retrouvons des espèce très connus et assez répandus sur le marché aquariophile, telles que le L260(hypancistrus sp. «queen Arabesque»)ou le L66(hypancistrus sp. «King Tiger »).
A ce jour, seule six descriptions ont été publiés alors qu'une trentaine de L-numbers ont été attribuer au genre.
Mais il y a aussi heureusement de nouvelles découvertes régulière.
Parfois hypancistrus contradens est assimilé à hypancistrus sp. L201, or il semble que les deux espèces soient bien distinctes!




REPARTITIONS GEOGRAPHIQUE:
La genre présente une assez vaste distribution: du cour supérieur du Rio Orénoque et de ses affluents vénézuéliens jusqu'au bassin du Rio Négro en passant par le canal du Casiquiare ainsi que les affluent rive droites du Rio Amazonas dont les plus connus sont sûrement le Rio Tapajos et le Rio Xingu.
Cette vaste répartition donne une grande palettes de paramètres d'eau.


DESCRIPTION:
Le nom du genre hypancistrus et une contraction du mots Hypo voulant dire moins que et d'ancistrus en référence au nombre de dents moins importantes chez un hypancistrus que chez un ancistrus. Comme tous le membres de sa famille, sa bouche est infère et en forme de ventouse. Une des clefs d'identification est la forme de la bouche ainsi que le nombre, le type et l'agencement des dents dont elle est pourvu.
Ce genre et doté d'une grande variété de taille et de coloration. Ainsi, hypancistrus zébra L46 ne mesure que 6cm alors que hypancistrus inspector L102en mesure 12.
Vue de côté la tête est plutôt courte, mais sans être écrasé, ce qui est alors une malformations fréquente du genre.
La nageoire dorsale n'est pas relié à la nageoire adipeuse, le pédoncule caudal est bien « marqué », renforçant ainsi l'impression d'envergure de la nageoire caudale.
Les yeux sont plutôt haut sur la tête, et assez grand. Vue de dessus la tête est triangulaire, le corp relativement cour, les nageoires pectorales et pelviennes sont très développées.
Les odontodes inter-operculaire sont placés de sorte qu'ils puissent se hérisser en cas de danger, les odontodes pectoraux et plaquettaire (situer au dessus du pédoncule caudal) son plus ou moins développée selon le sexe et le niveau hiérarchique du poisson.


COMPORTEMENT:
Adultes, les mâle peuvent s'avérer assez bagarreur. Une hiérarchie s'établit dans le groupe et est assez souvent remise en cause. Les luttes peuvent être assez impressionnantes à observer (coup de tête tout odontodes dehors et morsures!), mais tant qu'un des deux protagonistes ne se fais pas coincé quelque part( dans un tube de ponte par exemple), il n'y a pas de crainte à avoir. Des poisson peuvent être « rappé », mais cela n'est pas très grave dans des conditions de maintenance normale.
En bac communautaire, le comportement varie selon les autres habitants du bac. L'hypancistrus ignore tout ce qui ne vit pas dans la même zone que lui. Il à des interactions parfois surprenantes avec des cohabitants habitant dans la même zone que lui(characidés et cichlidés rhéophiles).
Au départ, assez timide, nocturne, il se montre volontiers un peu avant l'heure des repas si il se sent en sécurité, même les lumières encore allumer. Il faut tout de même s'armer de patience.


MAINTENANCE:


Compte tenue des différence de taille dans le genre hypancistrus il est impossible de généralisé les conditions de maintenances. Un bac de 60L classique(60*30 au sol)peut tout à fait accueillir en bac spécifique un groupe de hypancistrus sp. L174 ou hypancistrus sp. L262. Pour installer des hypancistrus inspector, un bac de 180L (100*40 au sol) est tout à fait adapter. Plus que la capacité du bac c'est l'agencement et la surface au sol qu'il faut privilégier. Même si les hypancistrus viennent de différents biotopes ils se sentent à leur aisent dans une eau légèrement acide à neutre, douce(autour de 200µs), chaude (température supérieure à 26°C). Le plus important est d'avoir un bac bien filtrés, brasser et oxygénée d'une hygiène irréprochable.
Le bac doit comporter plus de cache que de poissons. Par exemple, des tube en terre cuite, des racines, des pierres empilée pour former des failles...Les plantes ne sont pas indispensable mais il est mieux d'en avoir.
Ils ne mangeront pas les plantes, mais attention au cordons chauffant et sols nutritifs.
Les loricariidés peuvent s'avérer êtres de véritables terrassier, les hypancistrus ne dérogent pas à cette règle.
Privilégier du substrat leger et facile à « clocher»!




SOINS ET NOURRISSAGES:


Quelque soit l'espèce choisi et la bac adapter à sa taille, les changements d'eau doivent êtres importants et régulier(de l'ordre de 25 à 30% selon la population).
Les hypancistrus sont plutôt carnivores donc assez pollueur.
En bac communautaire, attention à la concurrence alimentaire! Certes, un hypancistrus ne se laisse pas « marcher» sur les nageoires, mais face à un autre habitant nocturne de sa strate(plus particulièrement un loricariidés) il pourrait y avoir un problème.
Les comprimés pour poissons de fond à tendance carnivores leurs conviennent, cependant, deux distributions d'artémia ou vers de vase vivants par semaine sont les bienvenues.
La nourriture congeler convient, plus particulièrement les artémias.
Une distribution régulière de comprimé riche en spiruline est également apprécier.
Les légumes tel que la courgette et le concombre sont consommé, mais nourrit exclusivement avec ils dépériront, ce n'est pas leur base de l'alimentation.




DIMORPHISME:


Il est impossible de sexer un hypancistrus de 3cm. Il faut attendre 5cm sans la queue pour les petites espèce et 7cm sans la queue pour les plus grandes.
Le plus simple est de regarder le poisson par dessus et d'en noter l'endroit du corps le plus large. Sxi c'est au niveau des nageoires pectorales, c'est un mâle, si c'est juste derrière les pectorales, c'est une femelle.
Sur des individus mature et en âges de se reproduire le dimorphisme est plus net.
Les mâles ont des odontodes bien visibles, surtout sur les nageoires pectorales et le pédoncule caudal. Les femelle sont généralement plus petites et plus rondes.




REPRODUCTION:
Contrairement au idées reçu la reproduction des hypancistrus n'est pas difficile.
Il n'est pas facile en revanche de trouver les conditions dans lesquelles ils daigneront pondre.
Il semblerait que parfois un changement de bac suffise pour tout remettre en cause et déclencher une ponte.
Les hypancistrus sont des pondeurs sur substrat caché, dans des grottes en terre cuites par exemple.
Lorsque le mâle entame le grand nettoyage de la grotte qu'il à choisi avec soins et que les femelles, normalement quasi invisibles d'ordinaire, se tiennent à proximité, c'est qu'une ponte se prépare.
Il arrive que le mâle garde la femelle plusieurs jour dans le tube, en la ventilant. Il vibre pour la stimuler. Une fois la ponte terminer, il libère la femelle et se consacre à la grappe d'œufs.
Il la mâchouille, la retourne, la ventile jusqu'à l'éclosion(après 5 à 7 jours). Il garde alors les larves, jusqu'à résorption de leur sac vitellin.
Il arrive que le mâle éjecte la grappe. Il suffit alors de l'isoler dans un pondoir dans l'eau du bac des adultes avec une bonne circulation d'eau à l'intérieur. L'hygiène de cette nurserie doit être irréprochable.
Lors des reproduction, beaucoup de gens laissent les jeunes avec les adultes, d'où l'importance des cachettes. Il n'y a pas de prédation directe dans le bac, il faut tout de même que les jeunes se nourrissent, ils utilisent pour cela des endroits aux quel les adultes ne peuvent pas accéder. Il est possible de prélever les jeunes à l'éclosion plus 5 jours et de les placer en nurserie afin de mieu contrôler leur évolution.


Hypancistrus zébra L46:











hypancistrus debilittera L129:


hypancistrus inspector L102:


hypancistrus sp. «queen arabesque» L260:








hypancistrus lunaorum L339:




hypancistrus furunculus L199:


hypancistrus sp. L174:


hypancistrus contradens :




------------------------------------------------------------
Vive les balantios!!!!!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 28 Nov - 16:13 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum d'aquariophilie Index du Forum -> l'aquariophilie d'eau douce -> fiches des poissons Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com